Consommer des sushis et makis quand on a du cholestérol


Les gourmands le savent bien, souffrir d’hypercholestérolémie demande de surveiller au quotidien son alimentation. Cela demande donc d’adapter les recettes, de les optimiser, de les réinventer, mais cela n’est pas synonyme de privation ! On peut en effet continuer à se faire plaisir et à consommer nos plats préférés même si l’on doit faire face au cholestérol. Que les férus de cuisine japonaise se rassurent donc : ils pourront continuer à déguster sushis et makis s’ils adaptent leur repas selon les recommandations de Primevère, vous permettant de trouver vos solutions alimentaires face au cholestérol et continuer à vous faire plaisir :

Combien de sushis manger ?

Pour adapter ses repas, tout commence évidemment par les portions que l’on mange. Quand on surveille son alimentation, il faut savoir se faire plaisir, bien sûr. Mais il faut savoir aussi être discipliné. Pour continuer à déguster vos plats japonais préférés, il vous faudra manger raisonnablement. En entrée, une personne pourra donc déguster 3 makis. Une bonne mise en bouche qui vous permettra d’apprécier la cuisine japonaise tout en faisant attention. Optez pour un nouvel équilibre alimentaire est la clef pour préserver sa santé !

Sushis ou makis faits-maison : quels ingrédients ?

Il vaut mieux faire ses makis ou sushis soi-même. Cela permet en effet de maîtriser les aliments que l’on va manger. Vous pouvez donc réaliser vous-même des makis qui entreront dans un régime alimentaire adapté à votre hypercholestérolémie. Vous pouvez par exemple concocter des makis à base de concombre, d’avocat et de saumon. Notez bien que pour limiter les matières grasses, il convient de mettre plus de concombre que d’avocat. Vous pouvez également ajouter à votre plat des graines de lin. En saupoudrant vos makis de graines de lin, vous bénéficierez d’un apport en oméga 3. Quand on surveille son cholestérol, on sait que les oméga 3, 6 et 9 ont des bienfaits aussi est-il pertinent et conseillé d’en ajouter dans votre plat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *