Cérémonie du thé japonais : un moment de méditation


Vous connaissez surement le cérémonial du thé au Japon ?

Ce moment de méditation influencé par le bouddhisme va chercher ses racines dans l’histoire ancienne du Japon mais peut cependant être reproduite à la maison pour un vrai moment de détente et de contemplation.

Appelée chanoyu, sado ou chado, ce rituel demande une véritable préparation.

Elle est perpétrée par l’hôte, un maître du thé qui doit tour à tour préparer la pièce recevant les invités, purifier chaque ustensile servant à la préparation et au service du thé et mélanger ensuite leau chaude adoucie et le thé vert broyé, appelé matcha, avec un fouet en bambou.

ceremonie-the

Les cérémonies du thé peuvent différer en fonction des coutumes locales (on peut par exemple servir à la suite deux thés différents, d’abord puissant et ensuite plus doux) mais le plus important reste l’harmonie qui doit en découler.

Il s’agit avant tout d’un moment de calme qu’il convient d’apprécier entre amis, tout en profitant du moment présent et en respectant les gestes délicats de l’hôte.

Outre les ustensiles indispensables en bambou, comme le bol à thé ou le pot à eau, il est très important que vous utilisiez un thé vert matcha de bonne qualité, ainsi qu’une eau pure et peu calcaire. De l’eau issue d’un adoucisseur d’eau sera nécessaire si votre eau est calcaire tandis qu’une fontaine à eau sera aussi tout à fait adaptée.

Vous possédez un jardin ou une cour intérieure au calme ?

Profitez-en pour y installer un tapis en bambou et mettez en scène votre cérémonie au cœur de la nature. Sérénité assurée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *